Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Définitions des mots du jeu du Dromadaire

15 Janvier 2008 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Le jeu du Dromadaire

Nouvelle mise à jour...
(15/01/08)
dorénavant le jeu devient mensuel... rendez-vous le 15 février

Les définitions proviennent, sauf mention contraire, de ce livre : Dictionnaire des mots rares et précieux
 

A

Accipitrin, ine : adj. Qui a quelque analogie avec un oiseau de proie.

Animelle : n.f. Plat préparé avec des testicules de bélier et fort estimé en Espagne et en Italie ainsi qu'en France à l'époque de Louis XV // N.f.pl. Anat. Animelles : glandes salivaires situées sous les oreilles, le long de la machoire inférieure.

B

Brusquembille : n.f. Jeu de cartes qui peut se jouer à deux, trois, quatre ou cinq personnes. Nom des dix et des as à ce jeu.

Busserole : n.f. Espèce d'arbousier des Alpes dit aussi raisin d'ours. LIEN VERS BILLET A VENIR

C

Cuculle : n.f. Le scapulaire, dans le vocabulaire des chartreux. Grande capuche de grosse étoffe blanche portée par les religieux de divers ordres.

Cohober : v.tr. Distiller plusieurs fois de suite une liqueur pour qu'elle se charge davantage de principes volatils.

Crapoussin : n.m. personne de petite taille et contrefaite. (
A la recherche des mots perdus de Jean-Claude Raimbault)

 

D

Désultoire : adj. Qui passe brusquement d'un sujet à un autre.

E

Etoupillon : n.m. Mèche d'étoupe suiffée qu'on introduisait dans la lumière des canons pour garantir la charge contre l'humidité.

F

Flanconade : n.f. Escrime. Botte de quatre forcée qu'on porte dans le flanc de son adversaire.

Formication : n.f. Fourmillement. Oui, formication ! Ne nous faites pas dire ce que nous n'avons pas voulu écrire. Même si, dans un cas comme dans l'autre, on se sent des fourmis partout. (A la recherche des mots perdus de Jean-Claude Raimbault)

Fustanelle : n.f. Petite jupe plissée et évasée qui fait partie du costume masculin traditionnel des Grecs.

G

Glossolale : adj. Qui possède le don de glossolalie (Don naturel pour parler les langues étrangères).

Grisotte : n.f. Baguette ajourée ornant les côtés d'un bas de femme.

H

Happelourde : n.f. 1 - Pierre fausse qui a l'éclat d'une pierre précieuse. 2 - Cheval de belle apparance mais sans valeur.

I

Infundibuliforme : adj. Hist. nat. Qui à la forme d'un entonnoir.

J

Javottes : n.f. Femme bavarde, mais aussi, curieusement, masse de fer dans laquelle s'encastre l'enclume, peut-être parce que la première rend marteau ? (A la recherche des mots perdus de Jean-Claude Raimbault)

Jectisses : n.f.pl. Géol. Terres rapportées. // Maçonn. Se dit de pierres qui peuvent se poser à la main.

Juglandées : n.f. pl. Bot. Famille de plantes dont le noyer (juglans) est le type.

K

Keepsake : n.m. Recueil de pièces littéraires. Livre qui se donne en cadeau et qui renferme des pièces de vers et des fragments de prose, entremêlés de gravures. Les keepsakes furent en vogue à l'époque romantique.

Kentomanie : n.f. Pathol. Impulsion à se piquer soi-même.

L

Langelotte : n.f. Machine pour triturer les sables aurifères.

M

Margaritifère : adj. Qui produit des perles.

Métaphraste : n.m. Littér. Critique qui interprète un auteur obscur, l'explique et le traduit en même temps.

N

Nasturce : n.m. Bot. Genre de plantes aquatiques de la famille des crucifères, comprenant notamment le cresson de fontaine ou nasturce officinal.

O

Ouiller : v.tr. Oenol. Ajouter du vin de même origine à celui qui a diminué dans les tonneaux par suite de l'évaporation.

P

Pogonologique : adj. Qui est relatif à la barbe.

Phénakistiscope : n.m. Un des ancêtres du cinéma. Composé d'une bande dessinée sur laquelle sont représentées les différentes phases d'un même mouvement et d'un cylindre mobile percé de fenêtres par lesquelles on vise ces images, le phénakistiscope, basé sur la persistance des impressions lumineuses sur la rétine, illusion du mouvement.

Q

Quoailler : v. intr. Remuer continuellement la queue (en parlant d'un cheval).

R

Ratepennade : n.f. S'est dit pour chauve-souris. // Ichtyol. Un des noms de la raie pastenague.

Récibidou : n.m. Citerne dans une savonnerie.

S

Scouffin : n.m. Sac de joncs à deux ouvertures dans lequel on enferme les olives broyées avant de les mettre sous le pressoir.

Synchyse : n.f. Confusion dans l'ordre des mots, qui rend la phrase difficile à comprendre.
(A la recherche des mots perdus de Jean-Claude Raimbault)

Sitiophobie : n.f. Refus absolu de nourriture.

T

Taphéphobie ou Taphophobie : n.f. Pathol. Crainte irraisonnée d'être enterré vif.

U

Ulotrique : adj. Qui a les cheveux crépus.

V

Valentinite : n.f. Oxyde d'antimoine.

W

Wapa : n.m. Arbre très répandu en Guyane et qu'on emploie pour les constructions navales, le matériel de chemin de fer, etc.

Weissie ou Weisie : n.f. Bot. Genre de mousses très répandu, croissant aussi bien sur les rochers que sur les arbres ou le sol. On en compte de nombreuses espèces.

X

Xénie : n. f. Antiq. gr. Présents que les amis s'envoyaient à certaines époques de l'année. / Se dit aussi des présents que l'on offrait à ses hôtes après les repas.

Y

Youfte : n.m. Comm. Cuir qui provient de Russie.

Z

Zinzinuler : v. intr. Chanter, en parlant de la mésange et de la fauvette.

[]

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gambadou 16/01/2008 20:59

Quand je pense que je n'en connais aucun !!!

Feint 16/01/2008 17:47

"Mais le bouquet, ça a été cette histoire de Mahood où je suis représenté comme saisi par le fait d'être débarrassé à si bon compte d'un tas de consanguins, sans parler des deux cons tout court, celui maudit qui m'avait lâché dans le siècle et l'autre, infundibuliforme, où j'avais essayé de me venger, en me perpétuant."Samuel Beckett, L'Innommable, p. 60.

Béatrix 16/01/2008 17:00

c'est joli comme tout..j'adore!!

jef 16/01/2008 11:56

"Crapoussin", cela me fait penser à quelqu'un...

Jean-François 16/01/2008 23:14


tiens, moi aussi...
un parent quelque peu éloigné de Bonaparte, nommé aussi Naboléonune sorte de mystique mal inspiré...


sylvie 06/10/2007 17:37

je suis une vraie gamine, parce que le cuculle ça me fait rire aux éclats, et je pouffe encore en écrivant ! non mais incroyable! on arrive à s'étonner des fois! merci pour ce moment de sourires !

Jean-François 07/10/2007 23:47

As-tu déjà imaginé un ulotrique sous une cuculle ?

Gambadou 03/10/2007 21:44

beau rappel, cela me montre que j'ai eu tout faux !!!!!

Florinette 03/10/2007 11:59

Ulotrique je vais retenir ce mot et le sortir à mon coiffeur !! ;-)

bunny62 17/07/2007 08:20

pas mal ce dictionnaire je vais apprendre pas mal de choses sur ce blogSi tu veux tu peux t'inscrire à l'annuaire du pépèrec'est gratuit à l'adresse bonne journée

Jean-François 19/07/2007 09:17

je vais aller jeter un petit coup d'oeil !

beatrix 29/06/2007 11:27

J'aime bien tous ces mots certains sont rigolos et curieux..bonnes vacances et à bientôt.

Endive 29/05/2007 13:12

Etoupillon, ça sonne un peu comme une injure du capitaine Haddock je trouve ! On en apprend des choses par ici...