Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Ile Bourbon 1730 de Lewis Trondheim et Appollo

16 Janvier 2008 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Bandes dessinées

ile-bourbon.jpgL’île de la Réunion, dès les premiers temps de la colonisation française, est un extraordinaire carrefour culturel. Européens, Africains, Malgaches, colons, esclaves, marrons ou encore propriétaires, marins, forbans, tous se croisent et tentent de se faire une place sur l’île. Les colons sont épaulés par une administration et un gouverneur puissants, les esclaves arrivent dans les cales des bateaux, mais forment aussi des équipages de pirates. Ils ont parfois tenté de retrouver leur liberté en s’infiltrant au cœur de l’île : en haut, dans les montagnes. On les appelle alors des marrons (un lexique astucieux, en fin de volume nous éclaire sur ce point et sur bien d’autres).

Lewis Trondheim et Appollo nous proposent un formidable récit d’aventure dans une contrée sauvage : l’île Bourbon, aujourdh’ui île de la Réunion. Plusieurs récits s’emboîtent, de nombreux personnages vivent des aventures passionnantes et leurs destins se croisent. Arrivent sur l’île un ornithologue et son jeune commis Raphaël. Ce dernier voue une admiration sans bornes aux pirates. Tous deux sont à la recherche du fameux Dodo, l'oiseau qui a déjà disparu de l’île Maurice. Il resterait pourtant quelques spécimens sur l’île Bourbon.
Mais le cœur de l’île est en ébullition : les marrons souhaitent redescendre vers les rivages et les propriétés des planteurs afin de libérer la Buse un pirate rebelle, ancien esclave amnistié, aujourd’hui emprisonné et qui risque la mort.

Quand vous saurez qu’il est aussi question de trésors, d’amour, et de Libertalia, cette république d’esclaves, véritable utopie politique, sociale et philosophique, dont on ne sait malheureusement pas avec exactitude si elle a vraiment existé ou si elle est sortie des méandres cérébraux d’un obscur Capitaine Charles Johnson ou d’un génial Daniel Defoe, à moins que ce ne fut le même…

… et les dessins sont magnifiques, ce qui ne gâte rien !

Un site sur Libertalia, un beau billet chez Li-An.

Île Bourbon 1730,
de Appollo et Lewis Trondheim, Delcourt, collection Shampooing, Paris, 2007 – 16,50 €.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alan 21/01/2008 11:17

Ben moi, j'ai bien aimé. Tout.Je me suis même replongé hier soir dans la Grippe coloniale, scénarisé par le même Appollo... entre histoire et Histoire, les aventures de 4 amis en retour de Grande guerre... très bien aussi !

Jean-François 23/01/2008 23:29

très, très bien aussi la Grippe coloniale...

Mimic Créole 19/01/2008 11:22

Je l'ai lu il y  maintenant  quleques mois et je me souviens surtout d'une impression de déception...Le format atypique qui ne convient pas aux dessins, une histoire 'a la Trondheim' mais sans les pistes de réflexion qu'on peut trouver dans les formidables aventures de lapinots (avec et sans lapinot).Les carnets de Sfar me semblent avoir plus d'intérêt....

la nymphette 17/01/2008 15:48

Je l'ai lu ... bien sûr (!) mais moi, je n'ai pas tant aimé. J'ai trouvé l'histoire un peu bancale et les dessins, c'est pas mon truc!

Gachucha 17/01/2008 09:11

Oh c'est un Trondheim que j'ai oublié de lire ! Merci de me le rappeler...