Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Black Hole de Charles Burns

15 Novembre 2007 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Comics et BD d'outre Manche

black-hole.jpgVoici un joli pavé en Noir et Blanc, sans gris de Charles Burns, auteur américain qui s’est fait connaître dans les années 1980, par des parutions dans le magazine Raw d’Art Spiegelman, grand pourvoyeur de talents.
Charles Burns
est auteur de BD, illustrateur (les fans d’Iggy Pop reconnaîtront son style), il a aussi travaillé pour la presse (New Yorker). Black Hole est une chronique de l’adolescence américaine.

Au milieu des années 1970, dans la banlieue de Seattle, les adolescents sont touchés par un mal étrange qui se transmet lors des rapports sexuels. Les manifestations symptomatiques de cette épidémie sont aussi variées que bizarres ou grotesques, voire inquiétantes : malformations, mutations diverses, visibles ou non. Le trouble est grand, installé dans la communauté lycéenne.
Les parents et adultes sont étonnamment absents. Les malades deviennent des parias, exclus par leur pairs, ils se rejoignent dans les bois où se renouent des liens sociaux.

Dans une ambiance très « drug, sex & rock’n roll » Charles Burns anime plusieurs portraits d’adolecsents navigant dans les flots mouvants et incertains de leurs sentiments, jouant de passions et d’ennuis. Alors que le décor et les intrigues sont bien plantés débute une série de meurtres inexpliqués… En utilisant des genres différents (fantastique, polar, bluette sentimentale), Charles Burns
nous offre une belle critique de notre société occidentale et plus spécifiquement nord-américaine. À des lieux de toutes ses soupes fadasses que la télé leur sert tous les soirs, voilà de quoi porter à réfléchir sur les questions des liens sociaux et de leurs délitements.

Black Hole
de Charles Burns, Delcourt, Collection Contrebande, 2006 - 29,90 €.

Blogged with Flock

Tags: , , , , , , , ,

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yaneck 17/05/2008 19:17

Ne penses-tu pas que cette maladie soit une métaphore du SIDA? Une maladie qui touche les jeunes, par les rapport sexuels, qui a des manifestations physiques, et dont on ne pouvait pas trop parler dans les années 70?Passes sur mon blog, j'ai fait moi aussi une critique de Black Hole.

Jean-François 18/05/2008 11:22


Plutôt qu'une métaphore, je dirais, vu le contexte des années 1970, une prémonition...
Ecrite et dessinée dans les années 1990, cette BD évoque clairement les seventies mais avec un décalage que l'expérience du SIDA a provoqué. Comme si la libération sexuelle dans l'Amérique
pudibonde ne pouvait avoir une autre issue (comme une sorte de châtiment divin) sauf que là, Charles Burns retourne la sanction religieuse en proposant une vision horrifique et fantastique, sur
fond de critique sociale.

Ton blog est très chouette, à bientôt...


christophe fétat 02/12/2007 18:17

Chouette un livre intelligent sur les ados ! je vais essayer de trouver ce titre en médiathèque vu le prix !