Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Oiseaux...

20 Novembre 2007 , Rédigé par Jean-François Publié dans #L'air frais des cimes

Oiseaux

L’Avocette n’est pas bête
Elle a vu
L’Outarde barbue et le Grèbe castagneux comploter
L’Avocette n’est pas bête
Vite il lui faut avertir Courvite Isabelle et Petit gravelot
L’Avocette n’est pas bête

La Mouette de Bonaparte est parti à Sainte Hélène
La Bernache nonnette, le Faucon pèlerin et le Vautour moine
Sont sur le chemin de Compostelle
Qui prendra soin de Courvite Isabelle et Petit gravelot ?

L’Avocette va voir l’Alouette nègre
Mais celle ci est en litige avec la Mésange lugubre
Pour une sombre histoire de concerto matinal
C’est le Merle à plastron qui arbitre le différent

Qui prendra soin de Courvite Isabelle et Petit gravelot ?
Le Rossignol philomèle philosophe
Le Moineau friquet compte ses sous
Le Bécasseau minute n’en a plus une à perdre
Le Rougequeue à front blanc, croupion roux, gorge noire, poitrine orangée et liserés blancs
Ne peut pas abandonner son magasin de couleurs
Quant à l’Hypolaïs polyglotte il traduit au Puffin des anglais une histoire raisonnée des oiseaux du Moyen-Age

Qui prendra soin de Courvite Isabelle et Petit gravelot ?
L’Avocette n’est pas bête
Elle n’ira pas chercher le Fou de Bassan
Ni le Pipit farlouse
Encore moins le Roselin cramoisi
Peut-être la Lusciniole à moustache
Mais elle a perdu les siennes au fond du pot
Et le Sitelle torchepot l’aide à les chercher

Qui viendra sauver Courvite Isabelle et Petit gravelot ?
Qui combattra l’Outarde barbue et le Grèbe castagneux ?
Ce n’est pas la Bergeronnette citrine
Car elle épelle la Locustelle luscinioïde
Ce n’est pas la Paruline parula car elle Goblu bobolink
La Guifette leucoptère est partie en hélicoptère
La Perdrix bartavelle en caravelle
L’Ibis chauve se sauve car le Pétrel tempête approche
La Gelinotte s’est perdue dans les bois

L’Avocette se désespère
Le Dendrocygne veuf est en deuil
Le Faisan vénéré signe des autographes
L’Aigle botté se prend pour un chat
Le Garrot arlequin joue le Pierrot
Le Ganga paradoxal a pris sa Spatule blanche pour une Fuligule milouinan
L’Avocette est désespérée

Elle pense aux Fauvettes
Elles seules peuvent calmer l’Outarde barbue et le Grèbe castagneux
La Fauvette masquée s’interpose
L’épervière en impose
L’Outarde barbue et le Grèbe castagneux hésitent
La Fauvette à tête noire et sa cousine mélanocéphale broient le noir
L’Avocette espère
La Sarde appelle la Mafia
L’Outarde barbue abandonne
La Fauvette Orphée, fille de la muse Calliope, charme les bêtes sauvages
Le Grèbe castagneux tombe en désamour
Grisette, Passerinette, à Lunettes, les Fauvettes des jardins sourient
La Babillarde babille
Et la Pitchou bisouille Courvite Isabelle et Petit gravelot

L’Avocette soupire et respire
Ses amis sont sauvés

lundi 2 juillet 2001

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jef 23/11/2007 10:01

Cela fait plusieurs jours que je veux mettre ce commentaire et qu'on me dérange au même moment...Simplement pour dire que j'aime ce frais petit poème.

Jean-François 24/11/2007 17:01

Merci beaucoup.