Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Petit traité d'éducation lubrique de Lydie Salvayre

12 Novembre 2014 , Rédigé par Jean-François Publié dans #érotisme, #Lydie Salvayre, #sexualité, #femme, #homme, #Essais, documentaires

Petit traité d'éducation lubrique de Lydie Salvayre
Remise au goût du jour, actualité oblige, d'un billet paru sur ce blog le 22 avril 2009.
 
Ce petit livre est à la littérature ce que la cuisine indienne est à la gastronomie : un monument de saveurs et de curiosités !
Une texture à nulle autre pareille, des épices qui vous transportent par delà les océans vers un continent de douceurs en vous permettant de rencontrer en chemin un archipel de petites îles pimentées.
Il y est certes questions du désir et de sexe, des doux d'ailleurs (le votre et le mien) et des piquants aussi (le sien)... mais pas queue !
Il est aussi question d'amour avec un grand "H" et un petit "u". Mais point de recettes pâtissières à respecter à la lettre, trop sucrées ou écoeurantes.
Non !
Chacun met la main à la patte, à sa façon, et pétrit selon les indications données pour une cuisine épicée et personnelle, basée sur du vécu.
Dès la préface, Arno Bertina donne le ton :

"Ce traité ne borne pas doctement, il pousse au train, il invite les timides, les maladroits et les "connes" à sortir hurler sous la lune." ...  "C'est un traité anastasique : qui arrache le sexe à la Mort pour le rendre au royaume des vivants (qui comprend la mort)." ... "Dans cette ouverture là, tous les corps... se découvrent un appétit, une gourmandise qui les fait accéder à la vie qui est dans le sexe."

Quant à Lydie Salvayre,
je ne retiendrai donc que cet extrait (ceux qui fréquentent ce blog avec assiduité sauront pourquoi, quant aux autres, je ne peux que les inviter à lire ces billets Travailler moins et vivre mieux, Eloge de l'oisiveté, Rien faire comme profession de foi) :

Chapitre E "les préambules", partie 1 "les préparatifs" / "pour les femmes" section i :

"Quant au travail qui est, de toutes les activités humaines, la plus contraire à la lubricité, il doit impérativement, être supprimé. Nous ne saurions trop insister sur ce point."

N'est ce pas ?
La prochaine fois que je rencontre Lydie Salvayre, je lui demande pourquoi elle n'a pas aussi mentionné cette préconisation dans la partie suivante "pour les hommes" section j. !!!

Toujours dans ce chapitre, et je n'en dirai pas plus afin d'aiguiser et titiller votre désir de vous procurer sans tarder ce petit bijou. En effet, ce serait maladroit, indécent et cela montrerait que je suis un bien piètre amant. Donc, toujours dans ce chapitre 1pré-ambulatoire, une réflexion fort instructive sur les anaphrodisiaques : Lydie Salvayre, avec une très grande délicatesse, fait voisiner les fonctionnaires du Trésor Public avec les laitues et les nénuphars pendant que végétariens et dogmatiques rivalisent avec la fréquentation des tristes...

Foin de laitues et de nénuphars, si vous êtes invités à un dîner végétarien, apportez votre saucisson (entier, bien sûr) et surtout sortez cet ouvrage partout, en société, ce serait trop bête de garder ça rien que pour vous : pédication et futution ne peuvent se pratiquer que dans l'altérité. il n'y a pas de plaisir sans rencontre et sans partage, voire même sans échange...

Petit traité d'éducation lubrique

Lydie Salvayre, Cadex éditions, collection Texte au carré, préface d'Arno Bertina, 2008 - 12,00 €.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

organique 13/11/2014 08:57

On en veut plus traité de cette manière. Merci.

Jean-François 14/11/2014 09:53

Clin d'oeil

Fanyoun 18/07/2009 09:17

Trouvé et lu : un bonheur alliant humour, style et grande culture. J'ai adoré. Merci pour cette découverte.

Jean-François 19/07/2009 10:25


j'en suis enchanté !


Fanyoun 09/06/2009 08:16

Je suis allée à la FNAC hier midi pour l'acheter mais va savoir pourquoi, ils ne vendant pas !!! Je vais tenter d'autres librairies ce week-end.

Jean-François 17/06/2009 09:31


j'espère que tu le trouveras vite... sinon les bilbiothèques, peut-être ?


troltinet 07/05/2009 12:31

Appétissant ! Je m'en vas le commander de ce pas !

Jean-François 10/05/2009 23:57


appétissant, c'est bien le mot...


Fanyoun 24/04/2009 20:21

Je me disais que ton post n'allait pas passer inaperçu... et qu'il n'allait pas échapper à notre ami Jef. J'avoue cependant que laitues et nénuphars ont attiré mon attention.Bises.

Jean-François 03/05/2009 23:57


Lis le bien vite et dis moi ce que tu en penses ?