Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Kiki de Montparnasse de Catel et Bocquet

30 Janvier 2008 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Bandes dessinées, #Catel, #Boquet, #femme, #érotisme, #Man Ray, #Alice Prin, #Biographie

Kiki de Montparnasse de Catel et Bocquet
Quelle femme !
 
Biographie d’Alice Prin, compagne de Man Ray qui vient d'obtenir le prix Essentiel SNCF FNAC à Angoulême.

Alice Prin était l’égérie d’un grand nombre de peintres. Muse et reine de Montparnasse, femme libérée à une époque où la liberté féminine n’est pas encore admise, Alice Prin est à sa manière une féministe précoce mais ses revendications ne sont pas politiques. Elle souhaitait vivre à sa guise, à la recherche des nombreux plaisirs que la vie procure : aimer, boire, manger, danser, chanter, rire. Pour cela, elle était prête à tout, y compris concurrencer les hommes.
Kiki-copie-1.jpg

Alice Prin a donc été peintre et chanteuse. Surnommée Kiki, elle a illuminé les nuits de Montparnasse dans les années 1920 et 1930. Mais elle vécu dans l’excès et ses débordements (drogues, alcools) l’ont conduit vers une déchéance prématurée. La solitude a été sa seule compagne à la fin de sa vie, démontrant ainsi combien il est difficile de soutenir quelqu’un qui se démarque tant.
Kiki-by-Kisling.jpg- Kiki par Kisling -exposicionfoujita05.jpg- Kiki par Foujita -Kiki-pEr-Krohg.jpg- Kiki par Per Krohg -
Kiki-nue-copie-2.jpg
Catel et Bocquet nous invitent à suivre la vie tourbillonnante de cette femme dans un style clair et précis. Ils nous offrent des indications biographiques en fin de volume sur les personnages qui ont croisé sa vie. Par ces évocations, nous plongeons dans un Paris historique, nous croisons des artistes (Chaïm Soutine, Amedeo Modigliani, Moïse Kisling, Fujita Tsuguharu, Henri-Pierre Roché, Tristan Tzara, Pablo Picasso, Robert Desnos, Jean Cocteau...) du début du XX° siècle et nous avons un nouveau regard sur le photographe Man Ray qui fut le révélateur de cette femme extraordinaire.
ManRay-XL.jpgPhoto de Man Ray : © Centre Pompidou

C'est un très beau roman graphique dont la lecture dynamique ne nous laisse pas une seconde de répit.

Kiki de Montparnasse
De Catel et Bocquet, Collection écriture, Casterman, Bruxelles, 2007 – 18,95 €.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aude 18/06/2009 22:31

Je viens de refermer cette BD (roman graphique, biographie, livre d'art, livre d'histoire...?) et j'ai un gros pincement au coeur : comment cette femme si extraordinaire a pu échapper à l'histoire de l'art ? oui, elle était connue à son époque, mais maintenant ? Heureusement, Catel et Bocquet nous la rende vivante et très, très attachante. Voilà un livre que je vais recommander à mes lecteurs dès... dès demain !Très bon article, Jeff, merci.

Jean-François 20/06/2009 17:45


Aude, mais c'est Aude !!! Gros bisous. J'espère que tout va bien pour toi. Si tu prends le temps de lire des BD, c'est que ça doit aller...
à bientôt...


sylvie 13/03/2008 19:28

ça y est! je l'ai trouvéen lue et aimée cette BD. Contente d"avoir aussi découvert un personnage que je ne connaissais pas. J'en ai profité pour découvrir le film de Man Ray : excellent!! Tous les effets que proposent les logiciels de montage vidéo numérique y sont!

Jean-François 15/03/2008 23:56

tout vient à point à qui sait attendre...

Nicolas 02/02/2008 23:22

Très bel article. Je n'avais même pas fait l'effort, contrairement à toi, d'aller chercher les œuvres dont parle le bouquin, d'où l'on constate que Kiki était une femme... hum... gé-né-reu-se ! Voilà, c'est le mot !
;)

(et merci pour le lien, of course... )

sylvie 01/02/2008 15:05

Même pas encore feilleté! il faut que je me le procure celui là, il est dans ma liste depuis un petit moment!

Nanne 30/01/2008 21:21

C'est une très belle bande dessinée sur une femme et une artiste qui a enchanté les années Montparnasse ... C'est vrai que beaucoup de grands peintres se sont inspirés de son physique pour leurs oeuvres. Mais c'est Man Ray, dont elle a été la maîtresse, qui l'a vraiment révélée. Dans tous les cas, cette BD est à ranger parmi les beaux livres sur l'art.