Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Bons baisers de Bruges réalisé par Martin McDonagh

10 Mai 2009 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Cinéma


Ray et Ken ne se ressemblent pas. Ken possède l'expérience et tient Ray sous son aile paternelle.  Nos deux tueurs à gages sont venus prendre quelques jours de repos à Bruges. Ils ont quitté Londres. Qu'ont il fait là-bas pour venir se faire oublier ici ?
A Bruges, chacun prend les choses à sa façon. Ray n'arrive pas à profiter de ces quelques jours, le tourisme ne lui plait pas et ne parvient pas à lui faire oublier un mauvais souvenir. Pourtant, son côté charmeur lui permet de faire connaissance d'une jeune femme lors du tournage d'un film en pleine rue. Le séjour semble alors prendre une autre tournure pour lui, beaucoup plus intéressant. Ken, qui semblait profiter pleinement des charmes de cette Venise belge, reçoit le coup de fil qu'il redoutait. Leur patron lui ordonne de se débarasser de son collègue. Mais les choses ne tournent pas comme il faudrait. Le surréalisme belge s'imisce petit à petit dans ce film étonnant.

Les acteurs sont très bons, le scénario bien ficelé, les surprises vont bon train, Martin McDonagh réalise un film très agréable à regarder. Un formidable divertissement, bourré d'humour... noir !

Beaucoup l'ont déjà vu, certains pensent un peu à Tarentino comme vilaindefaut ou
l'ont simplement apprécié comme Alain.

Bons baisers de Bruges

Réalisé par Martin McDonagh avec Colin Farrell, Brendan Gleeson, Ralph Fiennes, Clémence Poésy - film britannique, 1h 41min - 2008.


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dasola 12/06/2009 18:59

Bonsoir, et bien moi, je me suis pas mal ennuyée à ce film. Il démarre vraiment quand apparaît Ralf Fiennes, c'est à dire la dernière demi-heure du film. J'y étais allée pour les acteurs (Colin Farrell et Fiennes, en particulier) mais à part quelques beaux plans de Bruges, je ne sauve pas grand-chose du film qui ne m'a pas fait rire du tout et je le regrette. Bonne soirée.

Jean-François 17/06/2009 09:34


C'est un humour particulier. Il est vrai qu'il y a deux rythmes différents dans le film. Le penser en s'appuyant sur la fin donne au début du film un aspect lent et ennuyeux. Pourtant le début est
plein d'humour et de tensions, que le fin loufoque et tournoyante n'apaisent pas.
J'ai apprécié ce changement de rythme.


alain 11/05/2009 21:27

C'est vrai. J'aime beaucoup tout ce cinéma belge décalé

Jean-François 25/05/2009 16:28


je crois que c'est britannique, mais ça se passe en Belgique et ça y ressemble fortement, je me suis fait avoir aussi...