Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Au bord - Claudine Galéa

1 Août 2014 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Théâtre, #Claudine Galéa, #femme, #prison, #Irak, #photographie

Au bord - Claudine Galéa

Claudine Galéa a punaisé une photo devant son bureau et elle écrit Au bord. Tout au moins elle essaie d’écrire, trente neuf fois recommençant…

 

Cette photo n’est pas anodine : prison d’Abou Ghraib, Irak, 2004, un couloir de la prison, des portes de cellules ouvertes, d’autres fermées, du linge pendu aux barreaux, une femme, soldate, uniforme américain, un homme, irakien, nu, elle debout, lui allongée, entre eux deux un fil… une laisse ! Deux regards : celui de la femme soldate sur l’homme, regard étonné, étonnant et celui de la femme qui écrit, Claudine Galéa, d’abord perdu, troublé, capté, enchainé par cette laisse, cette photo, puis regard engagé, révolté, réfléchi, provocant.

 

L’écriture de Claudine Galéa utilise les mots, oblige à penser là où la photo dérange, interpelle, laisse pantois, sans mots devant l’horreur habituelle d’une photo souvenir de vacances en Irak !!!

Claudine Galéa en appelle à la femme, la mère, celle qui met au monde, la mère de la soldate, la sienne, elle questionne les relations mère –fille, interpelle la soldate, sans jamais la juger, ni la comprendre d’ailleurs. Bouleversé par cette photo, Claudine Galéa a utilisé les mots et le théâtre, parce qu’il permet d’accorder ces mots avec les corps pour répondre et digérer cette photo qui a figé les corps sans mots dans une scène morbide et humainement dégradante. 

Au bord - Claudine Galéa

Au bord

Claudine Galéa, éditions espace 34, collection Théâtre, 2010 – 7,50 €

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article