Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

La tour des Damnés - Brian Aldiss

26 Septembre 2013 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Romans, #Science-fiction, #Brian Aldiss, #dyschroniques

La tour des Damnés - Brian Aldiss

Dyschroniques est une collection des éditions Le passager clandestin, dirigée par Philippe Lecuyer. Cette collection fait une incursion dans la fiction et plus exactement la science-fiction chez un éditeur habitué aux essais et aux documentaires. Cette incursion est plutôt réussie, avec un objectid d’exhumer des nouvelles d’auteurs phares, mais aussi aux « petits maîtres », qui ont marqué leur époque par un « génie visionnaire et un imaginaire sans limite ».

La Tour des damnés de Brian Adliss ne déroge pas à la règle. Voici la narration d’une expérience humaine aux dimensions babyloniennes pour mesurer les effets de la surpopulation sur les hommes et les sociétés.

Cette dystopie, écrite en 1968, situe l’action au début du XXI° siècle en Inde. Une immense tour a été construite et 1500 volontaires s’y sont retranchés pour un test de confinement. La mission d’observation devait rendre compte et trouver des solutions aux problèmes posés par la surpopulation et la famine. 25 ans plus tard, ce sont 75000 personnes qui habitent la Tour.

Dehors, les enjeux sont importants : alors que de nombreuses études sont engagées pour analyser les données récoltées la question se pose de la poursuite ou non de cette expérience inhumaine ? Le gouvernement Indien, les Nations Unies, l’OMS, veulent mettre un terme à l’aventure, mais il n’en est pas de même pour les promoteurs du projet, le CERGAFD (Centre ethnographique de recherche sur les groupes à forte densité) qui espère encore trouver des preuves que des formes de perception extrasensorielle s’y développent.

Thomas Dixit est envoyé dans la Tour pour enquêter. Il découvre les rapports étranges qui régissent les différents étages de la Tour, chacun étant organisé en microsociété et sous la coupe d’une élite dirigeante et d’un clergé aux étranges pratiques. Les escaliers sont gardés par des vigiles et sont le passage obligé de tous les trafics, y compris humains. Dixit prend conscience de l’importance des « Charmes de vie », sorte d’amulette portée par chaque habitant et ne cesse de se questionner sur l’éthique que revêt sa mission.

La tour des Damnés

Brian Aldiss, Le passager clandestin, collection Dyschroniques, 2013 – 8,00 €.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article