Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Mes ancêtres les assassins - Salwa Al Neimi

19 Novembre 2010 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Poésie et Comptines, #Salwa Al Neimi, #Monde arabe

Mes ancêtres les assassins - Salwa Al Neimi

Ce recueil de la poétesse syrienne Salwa Al Neimi explore des thèmes qui lui sont chers. L'exil, l'auteur a travaillé à l'Institut du Monde Arabeà Paris de longues années, la mort et le désir. Elle explore notamment le désir féminin et le rapport homme / femme dans le monde arabe. Elle interroge aussi la religion et la possibilité du plaisir que celle ci laisse aux femmes.

 

Son écriture, suggestive, est riche en émotions, son dépouillement et sa simplicité en font une poésie accessible au plus grand nombre. Ses hésitations (elle indique clairement les idées qu'elles ne trouvent pas à exprimer par des mots adaptés, nous les faisant ainsi sentir : "il faut que je trouve un verbe pour le bruit du sang qui brûle") rendent sa poésie vivante et humaine. Elle nous ouvre les portes des sensations : impliquant clairement le corps et l'esprit comme les deux partenaires d'une danse des mots. Et on ne peut s'empêcher de penser à cet autre livre de Salwa Al Neimi, déjà billeté par ici : La preuve par le miel, qui aborde l'érotisme dans la littérature classique arabe. Enfin, onirisme et réalité s'emmêlent, plaisir et douleur se rejoignent, une douce mélancolie traîne au coin de ces vers qui oscillent entre la vie et la mort, cette dernière n'intervenant que très rarement avec violence (fortement suggérée dans "Terrorisme" pourtant) mais se conjuguant plutôt avec douceur.

 

Son esprit critique et son impertinence se révèlent aussi dans ses pages. Observer, par exemple, ce qu'elle exprime dans le poème "Leurres" : "J’ai toujours rêvé d’avoir une âme…" permet de comprendre tout ce qu'elle pourrait en faire et d'appréhender sa conception de la liberté.

Dernier point, l'éditeur Paris-Méditerranée nous propose ces vers dans une édition bilingue.

 

Extrait : (volontairement décalé)

Identification

Je ne suis pas la vache qui rumine dans le pré.

Je ne suis pas sa propriétaire qui regarde à la fenêtre.

Je suis le train.

Mes ancêtres les assassins

Salwa Al Neimi, éditions Paris-Méditerranée, collection Petit bibliothèque arabe, 2002 - 10,00 €.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article