Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

L'illusionniste - Sylvain Chomet

27 Août 2010 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Animation, dessin animé, anime

 

Après nous avoir présenté les fabuleuses et merveilleuses "Triplettes de Belleville", Sylvain Chomet nous entraîne dans les pas de Jacques Tati (avec un clin d'oeil au mime Marceau) grâce à un admirable dessin animé "à l'ancienne" (de l'authentique ! madame ! de l'authentique dessin animé, pas de 3D, ni de vision relief, rien que du dessin, et animé d'une main de maître !).

 

Le personnage principal est un Monsieur Hulot triste et déjanté, le coeur sur la main, toujours prêt à rendre service et admirablement poétique, voire un brin romantique. Homme de foire, il monte des petits numéros de prestidigitation et se produit dans des salles de music-hall parisiennes miteuses. Ambiance années 50 garanties.

Monsieur Hulot va tenter sa chance outre manche, jusqu'aux confins du royaume britannique sur une petite île écossaise. Il y rencontre une jeune femme - Alice - travaillant dans une auberge, qui plaque tout pour le suivre à Edimbourg. Dans un petit deux pièces vieillots leur amitié se transforme, grandit...

 

Pourquoi Hulot ? Tout simplement parce que le scénario (inachevé) est de Jacques Tati lui-même. Du coup, parfois, on a l'impression de se trouver dans un de ces films. Quel merveilleux hommage et quelle réussite ! C'est à la foi du Chomet et du Tati. Leur goût pour les personnages atypiques est identique. La musique est tout aussi soignée qu'elle l'était dans les Triplettes de Belleville. L'univers graphique est très personnel et tranche avec les images de Tati, on se croirait dans un film ancien, retrouvé par hasard dans un grenier parmi un bric à brac de brocanteur, on retrouve bien l'ambiance de ses films précédents (courts et longs métrages).

 

La magie du dessin animé opère tout autant que celle de Monsieur Hulot capable de faire entrer et sortir un lapin obèse de son chapeau mou...

 

Deux interviews de Sylvain Chomet et quelques extraits.

 

 

 

Le site du film. 

Mathieu en parle très bien, et sur l'Heure de la sortie... plus nuancé chez monsoleiiil.

 

 

L'illusioniste

Sylvain Chomet sur une idée de Jacques Tati, sorti le 16 juin 2010 - 1 h 20 mn.


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ta d loi du cine 23/09/2010 18:36



Couple improbable, entre Le Kid et Léon... Avec la tendresse du premier, et peut-être l'ambiguïté de la relation du second.


Personnellement, j'ai bien apprécié en tout cas. Mais j'ai vu la plupart des "Monsieur Hulot" (Les vacances, Mon oncle, Play Time, Trafic), ça avait donc aussi un effet "petite madeleine"...


(s) Ta d loi du cine, "squatter" chez dasola



Jean-François 05/10/2010 13:11



L'effet madeleine a aussi fonctionné chez moi : un voyage en Ecosse alors que j'étais jeune adulte ...



dasola 03/09/2010 15:59



Bonjour, il se dégage un certain ennui de ce film qui est une grande réussite technique et très beau visuellement. J'avais préféré les triplettes. Bonne fin d'après-midi.



Jean-François 10/09/2010 09:34



Deux genres très différents. Et l'ennui qui se dégage de ce film-ci est tout sauf... ennuyeux.


C'est plutôt, à mon sens, une forme de récit nostalgique où la romance douce prime. Les paysages, les personnages, la musique, la magie tendre et douce, hésitante forment un ensemble ou le temps
devient mou (comme les montres de Dali), on pourrait avoir envie qu'il s'arrête, mais là il coule tel un filet d'eau inexorablement, mais doucement, il prend des chemins innatendus et nous balade
ou nous ballade. Ce film est le méandre tranquille d'un fleuve de sentiments et d'émotions, contenus entre les rives verdoyantes d'un pays perdu et oublié dans des brumes écossaises. Il faut
peut-être avoir vécu cet étrange impression d'égarement dans un pays lointain pour sentir ce que ces personnages vivent : incertitudes, ennuis mais aussi émotions, espérances et tendresse
partagée.


Ce film est un poème, non une illusion.



faelys 28/08/2010 18:40



il faut absolument que je le regarde!! ton billet me donne encore plus envie!



Jean-François 30/08/2010 09:21



C'est un très grand film d'animation !



Yohan 28/08/2010 18:04



Un très beau film d'animation, en effet. Très différent des triplettes de par le thème et le rythme de la narration, mais très réussi !