Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

L’apprentie Geisha - Kazuo Kamimura

30 Janvier 2012 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Mangas, manwha, BD asiatiques

http://www.animeland.com/files/critiques/17673/L-apprentie-Geisha-Couv.jpg
Kazuo Kamimura nous raconte l’histoire d’O’Tsuru (la grue) une petite fille issue d’une famille de montagnards très pauvres et vendue dans une pension de geisha, la maison Matsunoya. O'Tsuru avait l'habitude, lorsqu'il faisait très froid de se tenir sur un pied pour réchauffer l'autre, de là vient son surnom.
Tsuru est tout d’abord ce que l'on appelle une Shikomikko : une jeune fille chargée de faire les commissions, de suivre les geishas de salle de banquet en salle de banquet et de porter leur instrument, le shamisen.

Tsuru grandit dans cette maison et devient une geisha honorable et douée. Ses aventures nous sont contées : de son éveil à la vie adulte et à la sensualité, à sa prise de conscience de sa différence. On découvre ainsi les facultés d’adaptation d'une fille intelligente à un monde différent de celui qu’elle imaginait dans ses rêves (avoir un mari, une famille, etc.). Kazuo Kamimura dessine et raconte cette vie avec pudeur et délicatesse. Nous nous trouvons embarqués dans un univers souvent cruel et dépeignant une vie solitaire. Mais les rencontres et les découvertes de Tsuru la font grandir et lui ouvrent des horizons. Elle se forge une liberté d’action dans ce que lui confère son statut (être liée à un protecteur) et accède à une vie que sa condition de paysanne montagnarde ne lui aurait jamais permise.

 

Une magnifique histoire pour découvrir la vie des geisha.

 

 


L’apprentie Geisha
Kazuo Kamimura, Kana, collection Sensei, 2010 - 12,50 €

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Joelle 20/02/2012 12:34


Je l'avais déjà noté vu le sujet qui me parait intéressant mais j'avoue que la couverture ne m'aurait pas attirée si je n'avais pas su de quoi ça parlait !

Jean-François 16/03/2012 15:05



Le sujet est très bien traité avec juste ce qu'il faut de pudeur.