Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Héros-Limite - Ghérasim Luca

31 Mars 2010 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Poésie et Comptines


«  … Tache molle aimée et mince

mince et mauve

sur un faux fond or
orange et oblong … »

 La morphologie de la métamorphose - Héros-Limite

 

« … entre la nuit de ton nu et le jour de tes joues

entre la vie de ton visage et la pie de tes pieds

entre le temps des tempes et l’espace de ton esprit

entre la fronde de ton front et les pierres de tes paupières

entre le bas de tes bras et le haut de tes os…

 … 

entre le han de tes hanches et le halo de ton haleine

entre la haine de ton aine et les aines de tes veines

entre les cuisses de tes caresses et l’odeur de ton cœur

entre le génie de tes genoux et le nom du nombre
du nombril de ton ombre » 

L’écho du corps - Héros-Limite

 

« Bien au-delà du peu

la peau et l’épée

lapent

l’eau ailée

du petit pire

 

Toupie d’une peur idéale

épi à pas de pou

appât
ou pâle pet de pétale »

La paupière philosophale - Le Chant de la carpe

 

«  Dans une des régions

les plus raréfiées de l’esprit

où je campais au pied de la lettre

à une altitude de nul pied

plane un petit nombre

d’idées très particulières

qu’il eût été dommage de ne pas saisir

au vol de mes distractions… »

Droit de regard sur les idées - Paralipomènes
 

« … je te mains

je te sueur

je te langue

je te nuque

je te navigue

je t’ombre je te corps et te fantôme

je te rétine dans mon souffle

tu t’iris

 

je t'écris
tu me penses »

La fin du monde - Paralipomènes

 


Ghérasim Luca, est un poète roumain, contemporain de Tristan Tzara de vingt ans son aîné, fondateurs du groupe surréaliste roumain.

Après la 2èmeGuerre Mondiale, à la suite d’un premier exil en Israël, il s’installe à Paris en 1952.  Polyglotte, il écrit en français des poèmes qu’il prend l’habitude de déclamer en public. Ses performances connaissent un succès croissant et il est rapidement reconnu par ses pairs. Son influence va grandissante et continue aujourd’hui d’irriguer les poètes (de Jean-Pierre Verhaggen à Serge Pey).

Gilles Deleuze a dit de lui qu’il était le « plus grand poète français vivant » dans son Abécédaire.

Sa poésie est riche d’une sonorité étonnamment dynamique. Elle ne laisse pas indifférent et la lecture de ses écrits incite rapidement à lire à voix haute. L’émotion pointe, interpelle, envahit, submerge, touche, caresse, délasse, apaise, telle une vague littéraire, une écume de mots irisant notre esprit imprégné.


Rien ne vaut sa voix : sur le site Hache Littérature.

 

Ghérasim Luca se suicide en 1994, quelques temps après avoir reçu un avis d'expulsion de son appartement, en se jetant dans la Seine.


Ghérasim Luca chez José Corti.

 
Héros-Limite suivi de Le Chant de la carpe et de Paralipomènes

Ghérasim Luca, NRF, Poésie / Gallimard, 2001 - 8,55 €

(1èreséditions par Le Soleil Noir : Héros-Limite, 1953 ; Le Chant de la carpe, 1973 ; Paralipomènes, 1976).


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article