Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Dissidents, les artisans de la liberté - Ruth Zylberman

24 Décembre 2012 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Cinéma documentaire

http://www.zadigproductions.fr/zadig2/wp-content/uploads/2011/03/dissidents-les-artisans-de-la-liberte%CC%81.jpg

Ce travail documentaire aborde la lutte au jour le jour contre le totalitarisme communiste et soviétique en Europe centrale (Hongrie, Tchécoslovaquie et Pologne), racontée par ceux qui l'ont menée. Le projet démarre par une rencontre de dissidents polonais et tchèques au cœur d’une forêt frontalière. Une photo souvenir qui sert de base à la recherche historique menée par Ruth Zylberman. Les acteurs de ces dissidences, sont filmés lors d’entretiens individuels et racontent leur engagement. Leurs paroles, intercalées par la voix off de la réalisatrice, sur des images d’archives ou des prises de vues récentes nous montrent le lent cheminement qui, de 1956 à 1989, à conduit des hommes et des femmes à trouver les formes de luttes les plus efficaces pour combattre un ennemi totalitaire, quitte à subir des répressions violentes, des emprisonnements politiques.

Trois temps historiques sont explorés dans ce documentaire :

  • La lutte frontale hongroise au Parti Communiste, en 1956, avec la volonté de renverser le régime, déboucha sur une répression sanglante menée par l’armée russe et précipita les purges staliniennes démarrées dès 1949.
  • Le printemps de Prague de 1968, se voulait une tentative de réforme interne du Parti Communiste avec l’idée d’obtenir un « socialisme à un visage humain » et se termina, lui aussi, par une intervention militaire conjointe des forces du Pacte de Varsovie.
  • Enfin la lutte des ouvriers polonais, obtenant la reconnaissance du premier syndicat libre en 1980, Solidarnosc, aboutit à l’arrestation et l’emprisonnement de la plupart des responsables et obligea Solidarnosc à entrer en clandestinité. Les changements politiques que connaissait alors l’U.R.S.S. contribuèrent à ce que cette dernière lutte ne soit pas réprimée aussi manifestement que les deux autres.

Ces trois formes de luttes, ces trois histoires collectives, chacune, en tenant compte des expériences précédentes ont produit des effets similaires : répressions, emprisonnements et violences. Chacune a contribué à des rencontres entre élites intellectuelles et ouvriers. Toutes avaient comme objectif la liberté. Qu’il s’agisse de liberté d’expression ou de se libérer d’une vie sociale contrainte par une organisation rigide et par la peur des délations et des répressions.

Le documentaire permet de bien ressentir comment chaque personne, au moment de s’engager en dissidence, a dû se positionner et prendre parti après un cheminement intime incluant une réflexion sur la question de la liberté et un positionnement face à la question du temps.

Combien de temps durera le système politique communiste ?

Que représente la durée d’une vie humaine face à un système politique ?

Le rendu de ces questionnements par le montage de la réalisatrice permet au spectateur de se donner une idée du courage qu’il a fallu à ces hommes et ses femmes pour s’engager dans cette voie : nombreux sont ceux qui furent confrontés à la prison. Ainsi l’histoire collective (signataires de la Charte 77, le KOR polonais…) se confronte aux destinées individuelles d’hommes et femmes devenus, pour certains, célèbres depuis : le tchèque Václav Havel, les polonais Adam Michnik et Jacek Kuron, le fils du martyr hongrois Laszlo Rajk

La musique de Krishna Lévy donne à ses propos et réflexion une dimension lyrique, qui s’accorde précisément à la tension des évènements tragiques et à la gravité de chaque engagement individuel.

Le  mot de la réalisatrice, sur le site de Zadig production et une  réflexion de l’historienne Judith Lyon-Caen, publié dans La vie des idées. 


Dissidents, les artisans de la liberté

Ruth Zylberman, 100 minutes, France - 2009, VF, Production : Zadig Productions, Arte France.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article