Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Atar Gull - Fabien Nury et Brüno

4 Juin 2012 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Bandes dessinées

http://bdi.dlpdomain.com/album/9782205067460-couv-I400x523.jpg

 

Tragique destinée que celle d’Atar Gull, jeune membre de la tribu des petits Namaquas. Son père est enlevé par leurs ennemis, la tribu des grands Namaquas et vendu comme esclave.

Quelques temps plus tard c’est au tour d’Atar Gull de subir le même sort. Après un voyage épique et plein de rebondissement, Atar Gull est vendu en Jamaïque à la fille d’un riche planteur. Atar Gull aura tôt fait de retrouver son père, pendu par son maître car il ne valait plus rien ! La soif de vengeance va dévorer Atar Gull, qui sournoisement va tout faire pour devenir irréprochable aux yeux de son maître et fourbir sa vengeance. Le dévoué esclave va devenir l’indispensable homme de confiance du « bon commerçant » blanc et l’entrainer dans le malheur jusqu’à la mort !

Le roman d’Eugène Sue fit scandale lors de sa publication : comment avoir de la compassion pour un génie du mal, fut-il esclave ? Le ton sarcastique est bien repris dans la BD. Cette histoire contribue aisément à démonter et prendre le contre-pied du mythe du bon sauvage, en rappelant que la sauvagerie est un défaut bien humain et partagé par toutes les conditions sociales.

Les dessins de Brüno vont à l’essentiel et d’une ligne claire épurée participe à l’intensité dramatique de l’histoire.

 

Le site de l’éditeur  Dargaud

 Des informations sur l’œuvre d’ Eugène Sue

Et des billets de  Lili Galipette,  Jérome,  Oliv,  Arthur, Mo, Mlle Mayonnaise, Joelle (elle m'a semblé un peu fébrile sur les intentions d'Atar Gull, j'ai tâché de la rassurer dans les commentaires de son billet !!!), Mama Sankawaz.

 

http://www.francetv.fr/culturebox/sites/culturebox/files/styles/image_article/public/images/photos/2011/12/atar_gull.png

 

 

 


« Atar Gull » ou le destin d’un esclave modèle

 

Scénario Fabien Nury, dessin Brüno, d’après Eugène Sue, Dargaud, collection Long Courrier, 2011 – 16,95 €.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Belzaran 04/06/2012 13:05


Une très bonne BD !

Jean-François 11/06/2012 14:36



, n'est ce pas Joëlle ?