Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Strawberry shortcakes et Blue de Kiriko Nananan

18 Janvier 2007 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Mangas, manwha, BD asiatiques

Comment vous immerger dans une sensibilité à fleur de peau et toute féminine ?
 
Lisez Kiriko Nananan (キリコ 魚喃).
 
Cette jeune auteur japonaise (une trentaine d'années), est traduite depuis peu en France. Je vous propose de découvrir deux de ses ouvrages aujourd'hui.

Blue est un(e) manga qui aborde le thème de l'amour saphique avec tendresse et finesse. C'est l'histoire de deux jeunes lycéennes (Kirishima Kayako et Endo Masami) qui semblent virevolter dans les sentiments comme les feuilles au vent. Hésitations, doutes, découvertes des premiers émois et de leur effet déstabilisant, douleurs, incompréhensions font de ce récit minimaliste une troublante réussite. Le style de Kiriko Nananan y est pour beaucoup : des traits simples tout en finesse, un décor minimal, voire inexistant, de nombreux visages, souvent de profil, des mains aux longs doigts effilés, si féminins, des trames souples et utilisées à bon escient nous emmènent au bord de l'épure comme on peut être au bord de la falaise ou sur le fil du rasoir... en écho avec les sentiments que vivent les héroïnes. Les cases parfois presque vide, toute en longueur ou en hauteur, confère au dépouillement. Ce parti pris permet, mieux encore que les mots, d'évoquer la solitude, le détresse et renforce le côté intimiste des histoires.
planche extraite de Blue, © Casterman et Kiriko Nananan

Blue fait partie des 6 premiers ouvrages publiés à l'automne 2004 dans la nouvelle collection manga de Casterman : Sakka ("auteur" en japonais). Cette collection est dirigée par Frédéric Boilet et donne la parole au manga d'auteur. Collection à suivre avec intérêt.

Strawberry Shortcakes, dans la même collection, utilise la même touche de dessin, très épuré et finalement si juste. Kiriko Nananan nous invite à suivre quatre jeunes filles : Tôko, Chihiro, Riko et Akiyo. Dans le Tôkyô d'aujourd'hui, elles sont à la recherche du bonheur. Chacune vit ses aventures amoureuses avec un succès inégal, suscitant la jalousie, l'envie, l'admiration chez les autres. La lecture n'est pas toujours aisée car on passe de l'une à l'autre et que les traits sont parfois si délicats qu'il devient difficile de déterminer du premier coup d'oeil qui est qui. Cependant si ces imprécisions, tant dans le trait que dans la narration, sont involontaires, elles apportent une dimension supplémentaire au récit et offre au lecteur l'occasion d'approcher au plus près de l'intimité des personnages. Comme nous sommes dans des récits de vie, fait de petits bouts de gestes quotidiens, il semble normal que l'intrigue soit mince et surtout que le dénouement soit si ouvert. La mise en page est originale, elle alterne des cases noires et blanches ou sont traduites les pensées des protagonistes et des strips dessinés où se lisent les dialoguent.


Une auteur délicieuse et des histoires intéressantes et dessinées de façon atypique
. Kiriko Nananan a été largement influencée par Kyoko Okazaki.
Blue de Kiriko Nananan, Casterman, Collection Sakka, 2004 - 10,95 €.
Strawberry shortcakes de Kiriko Nananan, Casterman, Collection Sakka, 2006 - 11,95 €

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

click this link 29/09/2014 10:52

Kiriko Nananan is a Chinese author who is famous for writing women centric books. Two of her books, “Strawberry shortcakes” and “Blue” got released recently. Both of them tell about the life of women in the world. I am planning to buy it.

yueyin 28/01/2007 18:15

Voilà une collection qui semble mériter le détour... Je crois que je vais chercher :-) très joli blog, merci d'être passé me voir... je vais continuer à  explorer un peu :-)

Florinette 20/01/2007 11:39

Je n'ai encore jamais lu de manga et tes commentaires me tentent bien, j'en prend note. Merci !

Elfe 20/01/2007 09:10

J'ai découvert cet auteur avec Blue l'an dernier. J'avais beaucoup apprécié ses graphismes à fleur de peau, très épurés comme tu le dis. Le seul souci que j'ai eu et qui m'a gené à la lecture, c'est la confusion entre les personnages. Ils se ressemblent tous beaucoup, et j'a iquelquefois eu du mal à savoir de qui il s'agissait.
Sinon, je confirme que c'est un univers à découvrir, une autre approche du manga très poétique et douce.