Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Prince Norman : Osamu Tezuka et les supers héros

21 Novembre 2006 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Mangas, manwha, BD asiatiques, #Osamu Tezuka



La série est éditée en France en trois volumes.
 
Ce manga d'Osamu Tezuka (治虫 手塚) aborde un thème classique de la science-fiction : le combat contre les envahisseurs.
 
Il y a 500 millions d’années, sur la Lune, l’Empire Moko est dirigé par Prince Norman. Ce dernier tente de protéger ses compatriotes de l'invasion des infâmes Gueldans. Ces derniers ont le pouvoir de prendre n'importe quelle forme et donc de se fondre dans la population. Face à cette lourde responsabilité, il décide de faire appel à des mercenaires dotés de pouvoirs surnaturels venant de toutes les galaxies et d’époques variées. Ces nouvelles recrues sont choisies en fonction des pouvoirs surnaturels qu’ils ont développés. C’est donc à une équipe d’une quinzaine de barbouzes surentraînés que le sort de la Lune et des luniens est confiée.
 
Le héros n’est pas contrairement à ce que le titre laisse entendre Prince Norman, mais un de ses mercenaires : Taku Nakajô. Ce dernier vivait sur la Terre au XX° siècle. Il est enlevé avec ses parents. Le père meurt assez rapidement et sa mère est cryogénisée afin d’obliger Taku à ne pas se laisser aller à trop de sentimentalisme. C’est pourtant cet amour filial qui va devenir la clé de l’histoire.
 
L’action est omniprésente dans ces aventures, de multiples rebondissements entraînent Taku et ses acolytes aux confins de la galaxie, jusqu’au royaume des Gueldans afin de déjouer leurs plans machiavéliques. Amour et respect sont des valeurs omniprésentes, elles voisinent avec la trahison, la fourberie et la haine et font de cette saga un ouvrage de qualité accessible dès 8 ans.
 
 
Mot de l’éditeur Cornélius : En 1968, apparaît dans le ciel une Lune fantôme et, alors que la guerre fait rage au Vietnam, le Japon, rongé par un profond malaise social, bascule dans une spirale de violence qui aboutira au suicide de Mishima et aux attentats d’extrême-gauche. Toujours attentif aux aspirations et aux angoisses de ses contemporains, Osamu Tezuka nourrira Prince Norman et ses œuvres de l’époque de ce chaos. L’humour, l’humanisme et la poésie du père d’Astro Boy se retrouvent dans l’aventure merveilleuse de Taku Nakajô.
 
Malgré la folie des hommes, Osamu Tezuka persiste à regarder le monde avec des yeux d’enfant, découvrant de la beauté en toute chose et préférant l’amour et la compassion à la haine et la vengeance. À le lire, on se prend à croire qu’il est encore temps de sauver une Terre qu’il nous montre si belle et si grande, vue de la Lune.
 

Voir un dessin de Samuel (11 ans).

Un billet sur des films d'animation : Osamu Tezuka, 8 films.


Prince Norman, 3 volumes,
Osamu Tezuka, traduit du japonais par Patrick Honnoré et Yukari Maeda, Cornélius, Collection  Paul, 2005, Paris.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pilot 02/12/2006 18:23

Alexandre :
 

J'aime parce qu'il y a beaucoup de personnages :             Soldat Taku Nakajo, Sergent Bucci, Soldat Gobelin, Soldat Loupy.
Il y a des lapins à trois oreilles et un œil ainsi que des super pouvoirs et des combats.
Il y a des robots qui mettent de l'ordre et les méchants c'est des lézards.
Les dessins sont bien faits, il y a de l'action, c'est super bien, les héros sont super forts
 
 

Camille :
 

J'aime bien Prince Norman car les dessins sont bien fait, l'histoire n'est pas mauvaise  il y a pas mal d'action Je préfère les tomes 2 et 3 au tome 1 car au début on ne comprend pas très bien l'histoire.   Cette histoire me fait penser à un manga qui s'appelle "Les chevaliers du zodiaque".
 
 

Claude :
 

Un dessin triste en noir et blanc. Pourquoi ce titre alors que le "Prince Norman" doit apparaître dans une douzaine de vignette de ce livre et que les vrais héros semblent plutôt se nommer  Taku et Loupy. Il est dommage que les récits de ce genre soient tous plus ou moins interchangeables de Capitain Flammme à Astro boy et que les dessins "Gros yeux" et petits nez pointus soient semblables, qu'il s'agisse de Candy, Goldorack…