Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Controverses : une histoire juridique et éthique de la photographie

27 Juillet 2009 , Rédigé par Jean-François Publié dans #photographie, #droit, #juridique, #droit d'auteur, #Essais, documentaires

Controverses : une histoire juridique et éthique de la photographie

Daniel Girardin, conservateur du musée de l'Élysée de Lausanne et Christian Pirker, avocat au barreau de Genève et commissaire de l'exposition, les éditions Actes Sud et le musée de l'Élysée de Lausanne nous offrent un ouvrage extraordinaire. Controverses : une histoire juridique et éthique de la photographie accompagne l'exposition organisée par le musée de l'Élysée et exposée à la BNF entre mars et mai 2009. Plus de quatre-vingts clichés retracent un siècle et demi de polémiques.

 

Une photo sur une page et un texte sur la double page suivante. De nombreux thèmes sont abordés : soit que la photo ait été à l'origine d'une controverse, soit qu'elle illustre une controverse dont son auteur ou son éditeur fut parti prenante. Nous explorons ainsi de nombreux sujets parmi lesquels les questions de droits d'auteur, d'éthique journalistique, de censure, de falsifications et de moeurs sont tour à tour évoqué au fil des ans. Le parti pris chronologique se révèle une excellente idée car il permet d'appréhender les évolutions et les régressions qui se font jour au fil des polémiques.

 

La première grande question fut de savoir si la photographie était une oeuvre artistique à part entière et non pas une copie. La place de la photographie dans l'Art s'est ainsi construite sur des controverses. dont celle qui a opposé les frères Tournachon (Adrien et Félix, ce dernier plus connu sous son patronyme Nadar). La question du droit d'auteur et de la rémunération du photographe fut ensuite un autre combat épique défendue bec et ongle par un Napoléon Sarony portraitiste d'Oscar Wilde.
Les photographies montrant des corps d'enfants, nus ou dans des poses pouvant prêter à confusion ont de tout temps posé problème. De Lewis Caroll à David Hamilton en passant par Jock Sturges et Annelies Strba ou Graham Ovenden, Irina Ionesco et Gary Gross tous y ont été confronté.

Ainsi, la question de la sexualité (y compris l'homosexualité, la zoophilie, la transexualité...), de la pornographie et de la pédophilie ont accompagné et accompagnent toujours ce média dans ses démêlés judiciaires. L'évolution et la régression des moeurs est à ce point flagrante sur ce sujet et marque aussi les différents niveaux d'acceptation culturelle. Telle photo de Oliviero Toscani, photographes des publicités Benetton pourra être accepté en France et refusé en Italie et vice versa. La mort est una autre facette très controversée. Chaque culture ayant des degrés d'acceptation différentes (notamment entre monde chrétien et monde musulman). Le corps nu ou mutilé, souffrant ou exposé pose question, toujours et de façon différente selon les lieux et les époques.
Le médium s'est aussi prêté bien souvent à des falsifications et des tromperies. La photo truquée n'est pas une invention récente, photoshop n'a rien inventé. L'interprétation d'une photo est aussi source de confusion. Une photo hors contexte n'a plus de sens, ou prend celui qu'un texte qui l'accompagne veut bien lui donner. Mise en scène (massacre de Timisoara, photo de Robert Maas) trucage (fantôme, photos de Frances Griffiths), interprétation (Saint suaire) sont monnaies courantes.
Le médium prenant une importance de plus en plus capitale dans la diffusion de l'information qu'il est normal que les pouvoirs politiques aient voulu très tôt le maîtriser et l'instrumentaliser (libération russe de Berlin, photo d'Evgueni Khaldei, attentats du 11 septembre photo de Todd Maisel...).
Enfin le débat entre éthique et photo journalisme : doit-on tout montrer ou laisser le public imaginer en évoquant seulement l'horreur ? De la shoah au 11 septembre en passant par lady Di.

Ou cette photo au destin si dramatique et pourtant si révélatrice de cette polémique : "vautour guettant une petite fille en train de mourir de faim. N'y a-t-il pas un d'autres vautours ? Et qui sont-il ? Le photographe Kevin Carter qui se suicidera quelques temps plus tard suite à la polémique suscitée par sa photo ? L'éditeur ? Le lecteur, vous, moi ?

Formidable leçon de droit et de photographie, cet ouvrage apporte de nombreuses pistes de réflexion sur notre société et sur nous même.

Controverses : une histoire juridique et éthique de la photographie

Daniel Girardin et Christian Pirker, éditions Actes Sud, musée de l’Élysée, 2009, 45 €.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean--philippe 29/07/2009 18:37

Une photo peut en dire plus  qu'un beau discours il me semble ! et cette exposition a l'immense mérite de mettre les choses à plat et d'appeler un chat un chat !!! very attractif jean-François !! je t'offre ce moment culte de télévision qui nous rappelle combien la libre expression est importante :http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/I05004781/renaud-coup-de-gueule.fr.htmlbel été JF !!

Marie 29/07/2009 17:18

Un document intéressant pour nous apprendre à forger un peu mieux notre esprit critique !

Jean-François 04/08/2009 13:59


et qui contient une forte charge émotive et grand degré de connaissance...