Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Chagrin dans le ciel - Lee Hee-jae et Lee Youn-bok

1 Août 2009 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Mangas, manwha, BD asiatiques

 

Je commence avec Chagrin dans le ciel une série de quatre billets sur les manhwa (les mangas corréens). Cette littérature "en estampe" est d'une richesse incroyable. Elle nous permet d'appréhender la culture coréenne, comme les mangas nous ont ouverts les multiples portes de la société japonaise. Tout comme le cinéma, la bande dessinée se révèle être un vecteur formidable pour découvrir un peuple et sa culture. Vous trouverez ainsi des récits historiques et sociaux, offrant précisions et émotions. Au gré des personnages réels (ou inspiré du réel) ou fictifs et de leurs aventures, les auteurs  dévoileront leur talents, qui sont immenses. (Vous trouverez en bas de chaque article des liens pour naviguer de l'un à l'autre, cette série, incluant aussi deux autres billets précédemment paru sur ce blog, s'échelonnera jusque fin septembre au rythme d'une édition tous les 15 jours).


Ce récit complet est une autobiographie. Lee Youn-bok raconte par le biais d'un journal son enfance dans les années 1960. Sa mère a fugué du jour au lendemain. Elle laisse son mari malade et sans emploi seul avec ses quatre enfants. Youn-bok, l'aîné va devoir prendre en charge ses frères et sœurs, tout en continuant à aller à l'école et à soigner son père. Lee Youn-bok mendie la nourriture pour sa famille, il fait mille petits boulots : gardien de chèvre, cireurs de chaussures, vendeur de chewing-gums. Il subit la violence des voyous du quartier. Toute la famille souffre régulièrement de la faim ou du froid : l'argent récolté permettant d'acheter soit à manger soit du bois.

Le courage de cet enfant est admirablement mis en image par Lee Hee-jae le dessinateur. De la même génération que Lee Youn-bok, il avait découvert son journal étant encore enfant et avait été bouleversé. Le journal a pu paraître grâce à son instituteur Kim Dong-sik qui avait pris soin de cette famille.

Le destin de ce petit garçon est exemplaire. Le récit de ses malheurs n'est pas misérabiliste, il se dégage de cette histoire un optimisme incroyable. La pugnacité de cet enfant est source de vie. Les dessins de Lee Hee-jae sont réalistes et avenants. Une dominante gris vert donne à l'ouvrage une tonalité triste et grave, mais les touches de couleurs (très souvent chaudes : jaunes et rouges), les visages souriant, parfois grimaçant, très expressifs des enfants apportent gaieté et vivacité.

 

Parcours de lecture dans les manwha :

La bicyclette rouge - Kim Dong-hwa (15 mai 2008)

Massacre au pont de No Gun Rin - Park Kun-woong et Chung Eun-yong (16 octobre 2008)
Chagrin dans le ciel - Lee Youn-bok et Lee Hee-jae (1er août 2009)

La mal aimée - Kim Dong-hwa (15 août 2009)

L'idiot - Full Kang (1er septembre2009)

Le visiteur du Sud - Oh Yeong Jin (15 septembre 2009)

 

Chagrin dans le ciel

Lee Hee-jae et Lee Youn-bok, Casterman, collection HanGuk, 2007 - 14,75 € .


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LN 03/08/2009 13:55

Je ne connais absolument rien aux BD coréennes. je pense que je vais commencer par celui-ci. Merci :-)

Jean-François 04/08/2009 14:00


Bon voyage !!!



Yaneck 01/08/2009 23:34

Voilà, ça y est, le premier classement bd est en ligne sur mon blog.A neuf, nous avons réussi à faire un premier classement de 35 titres, qui ne demande qu'à bouger, qu'à s'enrichir.J'espère que nous pourrons vous compter parmi nous à l'avenir, qui sait, peut-être, pour le classement d'Août?