Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Faut-il laisser les vieux pères manger seuls aux comptoir des bars

6 Février 2009 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Théâtre

 

Du théâtre, encore, et formidable, en plus !

Un père débarque chez sa fille sans crier gare, un soir, avec sa petite valise à la main. La réception est sèche et froide. Que vient faire ce père détesté dans l’appartement de sa fille ?


Quelle histoire ne peuvent-ils plus se raconter ?


La haine est palpable : les remords de la fille envers son père sont tenaces. Pourquoi n’est-il pas allé voir son frère ? Que valent encore ces remarques acerbes sur sa vie privée, son célibat, son ami ? Ce dernier, passe, se fait petit, observe, discute et repart. Le père fait tout ce qu’il faut pour paraître encore plus détestable… et pourtant, s’il est venu, là, ce soir, chez sa fille, c’est pour lui demander quelque chose. Rongé par la maladie, sentant sa fin proche, il pense qu’elle pourra lui apporter ce dont il a besoin une dernière fois.


Les tensions sont insupportables ? Comment vont-ils s’en sortir au petit matin ? Cet ami, qui revient, saura-t-il mettre des mots sur cette histoire si douloureuse ?

 

Un huis clos haletant, dur, très dur, exposant les relations père / fille dans toute leur acrimonie. Des personnages forts, des dialogues savoureux, un suspens tendu, une tension permanente qui donne à la pièce une puissante identité. Un très beau texte de Carole Thibault.

 

Extrait

La fille :

Je ne suis pas comme toi

Le père :

Pareille,

 tout mon portrait

Les gens disaient

Tout ton portrait

qu’est-ce qu’elle te ressemble

ton portrait tout craché

Et ils ajoutaient

La pauvre

car ils ne m’épargnaient guère

Et tu savais rigoler

Ça

Tu savais boire un coup

comme un vrai homme

J’étais fier de ce que les gens disaient.


Faut-il laisser les vieux pères manger seuls aux comptoir des bars ?
Carole Thibaut, Lansman, collection Beaumarchais, 2008 – 9,00 €.


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article