Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

It's a free world (film de Ken Loach)

7 Janvier 2008 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Cinéma

undefinedEncore un formidable tison incandescent de Ken Loach. Une chronique de la mondialisation, un "j'accuse" profondemment engagé, profondemment dérangeant. 
C'est l'histoire d'Angie, une jeune femme, belle, moderne, mais virée de son job pour avoir refusé les avances sexuelles d'un de ses patrons. Elle décide alors de monter sa propre boite avec sa colocataire. Rien que de très banal jusque là. Le premier choc vient de son boulot : elle est recruteur d'intérimaires pour des boites de travaux publics et autres usines mangeuses d'hommes et de femmes. Elle vend de la force de travail, de préférence des travailleurs immigrés car ceux-là sont moins exigeants, moins chers, plus flexibles. En flirtant toujours entre légalité et tentation de l'illégalité, car il peut devenir très rentable de faire travailler des clandestins, les deux jeunes femmes tentent de s'en sortir en travaillant d'arrache pied (qui a parlé de 35 heures ? vous êtes ici en Sarkoland : travaillez plus pour bosser plus). Des clandestins, il y en a tant et tant, près à tout pour gagner un peu d'argent afin de faire vivre leur famille et surtout tellement discrets. La tentation est trop grande. Angie devient elle-même un rouage de cette mondialisation qui agit comme un rouleau compresseur sur les individus. 

Ce film est original à plus d'un titre, notamment dans le portrait de cette jeune femme dynamique, victime de ce système social mais aussi maillon actif de celui-ci. Tout cela est bien anodin finalement, ça se passe tous les jours autour de nous, mais pour le voir il ne suffit pas d'ouvrir les yeux... il faut aussi vouloir le voir, l'entendre... Merci donc
Ken Loach de tenter de nous (r)éveiller à chaque film et de nous offrir ce brulot de réflexion. 

Un échange de bons sentiments avec Cathe.
L'avis tout aussi enthousiaste de BMR.

"It's a Free World !"
de Ken Loach. Film anglais avec Kierston Wareing, Juliet Ellis, Leslaw Zurek,Joe Siffleet, Colin Coughlin -
93mn.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jade 27/02/2008 10:24

Ce n'est pas si anodin, je trouve plutôt angoissant voire carrément inquiétant que la société puisse produire des individus comme Angie(je ne lui en veux pas à elle!) ou son petit copain polonais qui d'exploité deviennent exploiteur sans réelle culpabilité, prêts à tout pour réussir, purs produits des valeurs actuelles. Heureusement qu'il reste des Ken Loach pour alerter!

Jean-François 28/02/2008 09:06

Ce n'est certe pas si anodin, mais ça devient d'un commun... et je me demande vraiment si justement il ne faudrait pas leur remmettre les idées en face des yeux à ces gens là... même si je pense que la responsabilité première revient à ceux encore moins scrupuleux qui croulent sous l'argent et se fichent éperdumment de leur semblables (humains) : patrons, actionnaires, traders, et autres fous du boulot.

L'excès de travail, c'est bien connu, altère profondémment la pensée et les capacités d'altruisme.

dasola 07/02/2008 15:19

Du bon Ken Loach et une actrice inconnue absolument formidable qui tient le film de bout en bout. Elle est détestable mais on l'admire et la plaint en même temps. La vision de ce monde du travail est terrifiante mais devient malheureusement de plus en plus vraie.

Jean-François 08/02/2008 21:35

à quoi cela sert-il vraiment de travaillez tant ? n'existe-t-il pas de salut hors du travail ?Qu'en disait les situationnistes (Guy Debord et ses amis) dans les années 1970 ? Guy Debord écrivait sur les murs en 1953 : NE TRAVAILLEZ JAMAIS

cathe 13/01/2008 15:55

Je me permets de faire un copié-collé de ton article sur mon blog, en échange du contraire avec mon commentaire sur "La visite de la fanfare" comme tu me l'avais demandé  :-)

Jean-François 15/01/2008 22:00

ça roule... j'adore les échanges et le partage vu sous cet angle...

sylvie 10/01/2008 09:41

et bien à voir assurément ! merci pour ce petit article percutant qui donne envie!

Dicotommy 10/01/2008 01:25

L'ennui, c'est que ce genre de film ne fait que prêcher les convaincus. Il faudrait aller montrer ça dans les écoles de commerce, dans les séminaires du Medef, à Carla Bruni (en espérant qu'elle ait une quelconque influence sur son nain bling-bling)...

Philippe 08/01/2008 13:30

Formidable film, oui, il faut le répéter...Qui emmènera Sarko le voir au ciné ?

Jean-François 08/01/2008 23:46

Ben Carla, non ?

Gambadou 08/01/2008 09:04

Helas, ce genre de film ne passe pas dans ma ville!!!! mais je garde l'oeil ouvert poir si jamais...

Jean-François 08/01/2008 23:46

ça vaut le déplacement, sinon tu attends la sortie en DVD...

Thib 07/01/2008 16:08

Merci de ton avis sur mon article, peu de gens me l'ont donné. C'est vrai que j'ai été rapide, je pense que le  cinéma français manque d'audace. Il ne prend pas assez de risques selon moi. Thib.

Thib 07/01/2008 14:42

Bonjour, comme toi je suis un grand admirateur du travail de Ken Loach, de ce qu'il dénonce du monde cupide, ultra libéral dans lequel nous vivons. J'ai hate d'aller voir son nouveau film, je pense que je sortirai de la salle tout retourné de par la force dont il dénonce le système. Très bon article. Thib.