Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Spiderman 3 de Sam Raimi

28 Mai 2007 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Cinéma

spiderman3-big.jpgSpiderman de Sam Raimi est produit par Stan Lee, créateur du personnage en 1962.
Troisème épisode de la série, que nous apportent ces nouvelles aventures de l'homme araignée ?
Aller voir ce film, c'est d'abord accepter une division du monde selon un schéma manichéen. La plupart des super-héros volent - littéralement - au secours du "Bien" assailli par les forces maléfiques. C'est aussi accepter que le monde imaginaire dans lequel vivent les super-héros est un monde imparfait où la justice des hommes et sa police sont insuffisantes.
Spiderman a cette particularité de n'intervenir, le plus souvent, et c'est le cas dans ce dernier film, qu'auprès de simples gens menacés par des "accident de parcours". Spiderman.jpgSpiderman répare les petits dégâts de la vie quotidienne. Il n'y a pas de héros machiavéliques, de savants fous (hormis dans le second film, mais c'est le moins réussi).
Vous me direz "pas de quoi en faire un héros" ? Et c'est justement là, qu'il devient intéressant, par cette différence avec les autres héros comme Superman, Batman, et autres avatars cinématographiques modernes que sont Robocop et Rambo. Ces héros ont généralement pour mission de sauver l'humanité toute entière. Avec Spiderman, rien de tout cet héroïsme de pacotille. Spiderman, alias Peter Parker est un jeune homme simple et complexe, au crépuscule de l'adolescence. Simple, parce que comme vous et moi ; complexe, car il est humain avec ses doutes, ses problèmes, ses ambivalences, ses paradoxes...spiderman3.jpg
Le schéma est binaire, mais la pureté n'existe pas ni dans le Bien ni dans le Mal. Les personnages gagnent en force, en épaisseur ; ils deviennent attachants.
Accessible dès 8/9 ans, le film aborde de multiples sujets : amour, amitié, trahison, honneur, engagement, responsabilité, pardon, empathie, mort... autant de thèmes chers à l'adolescence.

Les effets spéciaux sont efficaces, bien qu'on se lasse vite (j'ai passé l'âge, probablement) des séquences de funambulisme au bout du fil. Mais l'essentiel n'est pas là, ni dans le scénario, finalement classique. Non ce qui, vraiment, fait la force de film ce sont les personnages. Les acteurs jouent bien et donnent corps à ces êtres de papier. Nous ne sommes finalement pas si loin des comics de notre enfance. L'adaptation est donc réussie et nous sommes assurés de passer un bon moment.

Visiter le site officiel de Spiderman et un site plein d'informations plus historiques sur l'homme-araignée et les adpatations cinématographiques récentes des super-héros.
Spiderman
de Sam Raimi, produit par Stan Lee - avec Tobey Maguire et Kirsten Dunst

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

oth67 14/05/2010 14:57



Belle analyse ! Je n'avais jamais pensé à faire le rapprochement avec monsieur tout le monde.


Cela le rend effectivement encore plus proche de nous.



Jean-François 17/05/2010 13:31



Il me semble être le superhéros le plus humain, malgré ses super pouvoir, plus encore que Batman qui n'en possède pas (de super pouvoir !).



BaTT 24/10/2007 15:55

Salut, le blog est très intéressant et solidement construit ! Mais je ne suis vraiment pas d'accord pour mettre Batman et Superman dans le même panier. Batman est un héros très sombre, un peu comme le spiderman du dernier film, il ne sauve pas les autres, il tente plutôt de se sauver lui-même du trauma initiatique le poursuivant. Il n'y a qu'a lire les versions BD dessinée par Frank Miller ou la deuxième (et meilleure) adaptation par Tim Burton du "chevalier sombre". Il ne faut pas négliger la version de Christopher Nolan, parfois maladroite mais avec un gros potentiel pour le deuxième épisode...

Jean-François 17/05/2010 13:30



Ce rectificatif est bien légitime, mais il me semble toutefois que Batman est, dans un registre plus sombre et aussi parfois plus ambivalant, un superhéros aux ambitions positives ; car dans sa
quête de rédemption personnelle, il reste le héros de Gotham City. Sa mission principale est bien de débarrasser le mal qui ronge la ville...



christophe fétat 30/05/2007 16:28

Fan de Marvel dans ma jeunesse, j'avoue avoir été déçu par la trilogie de Spiderman. La trilogie des x-men quoique moins fidèle aux backgrounds des personnages que celle de Spiderman est pourtant la plus fidèle dans l'esprit.

anjelica 29/05/2007 13:48

Je me contenterais du 1er cela me suffit !

Jean-François 29/05/2007 23:35

@ Gambadou : même configuration chez nous les mecs au ciné et les filles chez tata, mais ma nièce nous accompagnait, elle a 17 ans et a bien apprécié.

Gambadou 29/05/2007 10:41

Mon mari y a été avec mon fils pendant que je gardais les filles à la maison en regardant un Tom et Jerry !!!!! Chacun ses gouts !!!