Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nous la mangerons, c’est la moindre des choses – Elsa Maury

13 Janvier 2022 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Cinéma documentaire, #élevage, #mort, #Berger, #mouton, #Relation Homme - Animal, #Elsa Maury

Nous la mangerons, c’est la moindre des choses – Elsa Maury

Ce film documentaire aborde, tout en sensibilité, des sujets qui divisent actuellement la société : la mort des animaux, les relations humain/animaux, le bien-être animal, la condition animale.

À mille lieux des discours militants antispécistes, des images chocs, des petites vidéos dénonciatrices, le film d’Elsa Maury nous parle de cette relation entre une bergère, Nathalie, et les moutons qu’elle élève.

Consciente du rôle de l’éleveur dans la société, un rôle nourricier, Nathalie construit avec les animaux une relation de confiance et de respect. Sans affect déplacé, sans moralisme, elle accomplit sa tâche avec professionnalisme, goûte elle-même ses animaux, les cuisine, nourri sa famille, ses amis.

Elle cherche à conduire son troupeau avec professionnalisme, c’est-à-dire, dans une forme ancienne d’animisme. Nathalie est consciente qu’un animal respecté, bien nourri, bien gardé est le gage d’une viande de qualité. Accompagnant ses animaux tout au long de la vie, donner la mort elle-même en devient presque une évidence. Mais cela n’est pas simple. Tuer n’est pas un acte anodin, cela doit correspondre à un projet et se faire selon certains principes.

Ah ! Mourir, la drôle d’affaire…

Nous la mangerons, c’est la moindre des choses

Elsa Maury, 67 minutes - 2020

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article