Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Un rescapé de la Méduse : capitaine Dupont, 1775 – 1850 - Daniel Dupont ; Philippe Collonge

21 Mars 2015 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Biographie, #Daniel Dupont, #Philippe Collonge, #naufrage, #Méduse, #19° siècle, #Masse critique, #Essais, documentaires

Un rescapé de la Méduse : capitaine Dupont, 1775 – 1850 - Daniel Dupont ; Philippe Collonge

Daniel Dupont est un des quinze rescapés du radeau de la Méduse, l'un des dix survivants. Le plus âgé et le plus gradé. Il a eu la bonne idée de tenir un journal et de relater ses aventures.

 

Philippe Collonge, passionné d'histoire a retrouvé chez les descendants de Daniel Dupont, les manuscrits originaux. Le point de vue du Capitaine Dupont apporte un nouvel éclairage sur les événements tragiques du naufrage de la frégate La Méduse et sur ce qui s'est passé durant les treize jours d'errements du radeau.

Mais l'intérêt de ce manuscrit réside aussi dans la relation de ces premières années d'homme et de soldat. Nous suivons Daniel Dupont dès son départ de sa maison natale à 17 ans, engagé en 1792 dans les armées républicaines pour combattre lors des Guerres de Vendée contre les armées Blanches des Chouans. Affecté en 1795 aux Antilles jusqu'en 1810, il vivra le passage d'une armée Républicaine à l'armée Impériale, l'émancipation des Noirs puis le rétablissement de l'esclavage, les révoltes, la lutte contre les Anglais et finira par 4 années d'emprisonnement en Angleterre. Après sa libération une première permission lui est accordée, lui permettant de faire un retour, 22 ans après son départ auprès de sa famille. Il refera un cours passage en Guadeloupe avec son régiment en 1814, puis sera envoyé pour servir dans un bataillon de fusiliers au Sénégal sur la frégate La Méduse.

Commence alors la seconde partie de son récit, se situant maintenant dans un espace temps contraint, la frégate, puis le radeau durant le mois de juillet 1816. Sa relation des événements apporte un éclairage différent de ce que nous connaissons de cette tragédie humaine. Dès le mois de septembre 1816, M. Savigny, l'un des dix survivants, fait un rapport qu'il transmet au ministère de la Marine, mettant notamment en cause la hiérarchie du bateau dans la gestion et du voyage et du naufrage. Ce rapport fuite rapidement, la presse s'en empare, les anglais moquent l'incompétence des marins français et la tragédie devient presque une affaire d’État, immortalisé par la toile de Géricault. Les rescapés du radeau n'auront de cesse de se battre pour faire reconnaître le sacrifice inutile dont ils ont été les victimes (il y avait plus de 150 personnes le premier jour sur le radeau). Les gradés et les marins, rescapés, pour la plupart saufs, évacués sur des barques vers la Terre assez proche devront se justifier et attaqueront Savigny, en faisant témoigner notamment Daniel Dupont en leur faveur.

Ou se situe la réalité ? Que s'est il vraiment passé lors du naufrage, avant et après l'échouage de La Méduse sur un banc de sable ? Qu'en dit Daniel Dupont dans ses mémoires ? C'est bien de cela dont il est question et que nous découvrons à la lecture de ce livre. Une relation des événements faites par un homme sincère, cultivé et loyal qui finalement donne une vision des fais présentant une réalité plausible que les enjeux de pouvoir ont par la suite en partie occulté.

 

Le livre est passionnant, les commentaires et annotations de Philippe Collonge apportent la profondeur contextuelle nécessaire à la compréhension de ces événements, nous permettant de resituer tant le personnage de Daniel Dupont dans son entourage technique (soldat), historique (début du XVIII° siècle) et psychologique qu'une partie de la tragédie et de ses protagonistes. Pour qui se passionne d'histoire voici un témoignage captivant.

Un grand merci à Babelio et son opération Masse Critique, ainsi qu'aux éditions La Découvrance.

Un grand merci à Babelio et son opération Masse Critique, ainsi qu'aux éditions La Découvrance.

Un rescapé de la Méduse : capitaine Dupont, 1775 – 1850

Manuscrit original de Daniel Dupont présenté et commenté par Philippe Collonge.

La Découvrance, 2014 – 17,00 €

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article