Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Les chèvres de ma mère - Sophie Audier

5 Décembre 2014 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Cinéma documentaire, #Sophie Audier, #paysan, #transmission, #chèvre, #Verdon, #agriculture, #retraite, #travail

Les chèvres de ma mère - Sophie Audier

Sophie Audier filme le passage de témoin entre sa mère Maggie, chevrière, prête à partir à la retraite, et Anne-Sophie, une jeune agricultrice qui souhaite s’installer après ses études agricoles. Outre les tracasseries administratives inhérentes à ce type de transmissions, le film témoigne de la difficulté de Maggie à quitter un mode de vie qu’elle a façonné pendant une quarantaine d’années. Les sentiments qu’elle a déployé pour ses chèvres et cette vie, l’appréhension de la retraite, ne lui facilitent pas les choses et rendent les relations parfois compliquées avec Anne-Sophie. Cette dernière passe du temps régulièrement avec Maggie et ses chèvres et reste la plupart du temps stoïque face aux atermoiements de Maggie sans pour autant se départir de sa détermination.

Sophie Audier suit bien les deux personnages dans leurs travaux et leur progression avant l’échéance du départ à la retraite de Maggie tout au long de deux saisons sur le plateau de Saint-Maymes dans le Verdon.

On pourrait regretter que le film ne s’attarde pas plus sur Anne-Sophie et son installation, la fin est clairement centrée sur le départ des chèvres de la bergerie de Maggie et les premiers jours de sa retraite, seul un carton avant le générique informe des incertitudes qui continuent de jalonner le parcours d’Anne-Sophie.

Mais il est vrai que le sujet principal est Maggie et ses chèvres. Et ce sujet est bien traité, Sophie Audier, la fille de Maggie a su prendre la distance nécessaire pour faire un film juste qui pose un regard intéressant sur la question de la transmission d’une exploitation agricole et présente un personnage à la fois chaleureux, déterminé mais fragile en la personne de sa mère. Un film qui permet aussi de découvrir que l’utopie soixante-huitarde a pu prendre corps et trouver une place dans notre société : un retour à la Terre, à un mode de vie que l’on croyait révolu est économiquement possible, malgré les difficultés inhérentes au métier de chevrier.

Les chèvres de ma mère - Sophie Audier
Les chèvres de ma mère - Sophie Audier

Les chèvres de ma mère

Sophie Audier, 97 mn, Mille et Une productions - France, 2014.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article