Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Dolfi et Marilyn - François Saintonge

9 Avril 2014 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Romans, #Science-fiction, #François Saintonge, #Adolf Hitler, #Marilyn Monroe, #clonage

Dolfi et Marilyn - François Saintonge

En France, en 2060, le clonage est devenu monnaie courante. Il est autorisé 70 ans après la mort du défunt. Un jour en rentrant chez lui Tycho Mercier, divorcé, éminent professeur d’histoire, spécialiste de la deuxième guerre mondiale, découvre chez lui le clone d’Adolf Hitler. Son fils parti faire des courses avec sa mère l’a gagné à une tombola organisé par le supermarché.

Problème, ce clone dont une douzaine d’exemplaires ont été produits est aujourd’hui interdit.

Les problèmes ne font que commencer lorsque Tycho découvre de surcroit que son voisin, un vieil homme retraité et à la santé fragile vit avec un clone de Marilyn Monroe non homologué. Ne sachant trop quelle position adopter, rendre le clone d’Adolf au supermarché, alerter les autorités, s’en débarrasser dans les bois, l’utiliser comme jardinier, Tycho se trouve confronté à un problème éthique où les sentiments ne sont pas absents, son célibat lui pèse et la présence de Marilyn de l’autre côté de la rue est un élément non négligeable.

Mais la situation ne peut perdurer ainsi et les choses vont s’accélérer lorsque les autorités et des groupes de pression vont entrer dans la vie de Tycho, et lorsque les projets d’Hitler d’une ville modèle pour le Troisième Reich semblent se réaliser sous l’impulsion d’un mystérieux et richissime homme d’affaires…

 

A la fois vertigineux, inquiétant et drôle, le roman de François Saintonge, lui-même clone d’un grand auteur écrivant sous pseudonyme, nous entraine dans une réflexion sur l’éthique : les clones ont-ils des sentiments, sont-ils humains ? L’ouvrage rappelle la série télévisée d’Arte Real Humans qui aborde la question des rapports entre humains et robots, et la possibilité des sentiments chez ces derniers. Ici les clones sont « éduqués » pour satisfaire aux besoins d’une population aisée et remplacer les domestiques, les personnes de compagnie. Les personnes âgées trouvent ainsi une réponse à la solitude. Mais ces formes d’eugénisme et d’instrumentalisation de l’humanité ne sont pas sans danger et c’est ce que François Saintonge tente de nous faire comprendre avec brio. 

Dolfi et Marilyn

François Saintonge, Grasset, 2013 – 19,00 €

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article