Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Génépi et l'Argousier

Résidence Bachelard, rêverie Darwinienne et Sous la langue, essai médico-linguistique - Olivier Pagani

8 Janvier 2014 , Rédigé par Jean-François Publié dans #Cinéma documentaire, #Olivier Pagani, #mort, #science, #Poésie et Comptines, #Gaston Bachelard, #homéopathie, #linguistique, #médecine

Résidence Bachelard, rêverie Darwinienne et Sous la langue, essai médico-linguistique - Olivier Pagani

Deux films moyen-métrage d’Olivier Pagani, deux raisons de découvrir l’univers poétique et déjanté de ce réalisateur atypique.

Résidence Bachelard, rêverie Darwinienne et Sous la langue, essai médico-linguistique - Olivier Pagani

Résidence Bachelard

Comment accepter de mourir ? La science et la poésie ont-elles des réponses à apporter à cette interrogation philosophique ?

Olivier Pagani a 18 ans lorsqu’il emménage à la résidence Bachelard pour débuter ses études de médecine. Quelques temps plus tard il est hospitalisé pour un épisode d’anxiété majeure, suscitée par une peur de mourir hors du commun. Olivier Pagani fait alors appel à Gaston Bachelard, le philosophe pour l’aider à exorciser ses démons. Il parcourt aussi la science (biologie, évolution, médecine, linguistique...) pour tenter de comprendre si la mort est consubstantielle à l’apparition de la vie sur Terre et quel est son rôle. Entre quête psychanalytique et essai de poésie visuelle, avec des lectures de pensées de Gaston Bachelard, Olivier Pagani cherche les « fossiles de son enfance » et tente de résoudre cette question existentielle : comment accepter de mourir ?

Résidence Bachelard, rêverie Darwinienne et Sous la langue, essai médico-linguistique - Olivier Pagani

Sous la langue

Olivier Pagani propose une réflexion amusante sur le pouvoir des cachets antidépresseurs et des granules homéopathiques. Sous les maux, il découvre les mots et se lance dans une analyse comparée des bienfaits du Larousse et du Robert. Sémantique, médecine, linguistique, homéopathie, poésie, Olivier Pagani se joue de ces genres et avance doucement, en cherchant avec tranquillité la raison qui nous pousse à mettre cachets et granules... sous la langue !

Résidence Bachelard, rêverie Darwinienne

Sous la langue, essai médico-linguistique

 

Deux films de Olivier Pagani – 2009 et 2007, Association Dschubba.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article